Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2011

Déclaration de l’Association internationale Memorial à propos des élections législatives de 2011

 La Russie a besoin de nouvelles élections legislatives

Le 4 décembre en Russie ont eu lieu les élections à la Douma.

Le travail coordonné des  observateurs a permis de mettre à jour des falsifications massives au cours du vote et du comptage des voix.

Les citoyens  ont été convaincus : on peut s’opposer à la tromperie et à la manipulation. La falsification éhontée a suscité des protestations de masse, que la Russie n’avait pas vue depuis de longues années.

Les héritiers autoproclamés de Stolypine, les membres du parti au pouvoir, affirment qu’ils veulent sauver la Russie de grands bouleversements. Mais la falsification des résultats de la manifestation de la volonté du peuple est le chemin le plus direct vers des troubles civils.
L’empressement de convoquer la Douma, inapproprié dans ces conditions, ne fait que souligner l’irresponsabilité du pouvoir.

Nous faisons donc appel aux partis qui se déclarent comme partis d’opposition, afin de demander dès la première séance de la Douma de fixer de nouvelles élections.

images?q=tbn:ANd9GcRwGEKQR-FN9qym0Swgjgjb9kAvY6mupjJgZnluyRk78lWm42aibQIl serait tout à fait logique  que cette demande fût appuyée aussi par « Edinaya Rossiya». Si ses leaders croient vraiment  qu’elle a gagné honnêtement,  ils doivent être intéressés à ce que tous les doutes concernant les bilans du vote puissent être écartés.

Mémorial salue les manufestations de masse, pacifiques, qui se sont déroulées  à Moscou  et dans les autres villes – témoins de l’éveil de l’activité civique des citoyens.

 Mémorial soutient la tenue des meetings du 17 décembre, quelques jours avant la première séance de la Douma, et du 24 décembre, quand on saura si les députés ont entendu les voix des électeurs.

Le Bureau de l’Association Internationale « Mémorial », le 16 décembre 2011.

13:54 | Lien permanent

Déclaration de l’Association internationale Memorial à propos des élections législatives du 4 déc. 2011

 (Cette déclaration a été diffusée en russe le 28 novembre 2011, quelques jours avant la tenue des éléections legislatives)

Ces dernières années, la Russie suit une pente dangereuse. La monopolisation du pouvoir  a  eu plus d’une fois des conséquences catastrophiques dans notre histoire. Seules des élections peuvent garantir une pluralité politique.

Point n’est besoin d’énumérer les évidents défauts des prochaines élections à la Douma d’Etat, ni de signaler la malhonnêteté de leur organisation. L’ampleur des pressions administratives suscite d’ores et déjà la défiance envers leurs résultats.

Nous jugeons cependant important de prendre ces élections au sérieux et d’y participer. Avant tout parce qu’une trop forte abstention ne peut que favoriser le tripatouillage  de leurs résultats.

images?q=tbn:ANd9GcRFZKdbBMQ4sgSaS3o5E2sgyYhwIiqugtKt-iIKupkzKAYuzBdGNous considérons qu’il est juste de se rendre aux urnes et de ne pas céder nos bulletins de vote aux falsificateurs.

Il serait irresponsable de voter pour des partis qui ont pris part, hier ou aujourd’hui, à la monopolisation du pouvoir. Il serait tout aussi impossible de voter pour des partis ayant recours à la rhétorique nationaliste, cela conduirait également à l’abîme. Mais les listes comportent, malgré tout, d’autres partis. Si aucun d’entre eux ne paraît acceptable, il reste toujours  la possibilité de rendre le bulletin  nul.

Nous pensons qu’il est nécessaire que le plus grand nombre possible de citoyens participent activement et en toute impartialité au bon déroulement des élections. La comparaison et l’analyse des résultats de leurs observations pourront donner matière  à des actions ultérieures.

Cette voie ne promet pas un succès rapide, mais les chances seraient encore moindres si l’on en empruntait d’autres.

11:10 Publié dans Appels et communiqués | Lien permanent

14/12/2011

Déclaration de l’association Internationale Memorial sur le jugement de Ioulia Timochenko.

Il y a deux jours est paru, sur Internet, le verdict rendu le 11 octobre à Kiev par le tribunal du district Petcherski, au procès de Ioulia Timochenko, ex Premier ministre d’Ukraine.

Sans avoir la possibilité de porter une appréciation juridique circonstanciée sur ce jugement, nous estimons néanmoins nécessaire de  faire la déclaration suivante.

Les poursuites pénales de dirigeants politiques retirés du pouvoir, visant telle ou telle décision de gouvernement prise par eux dans la période où ils étaient au pouvoir, exigent de la part d’un tribunal une prudence particulière pour définir les intentions, le corps du délit, le préjudice causé, ainsi que pour fixer le degré de la peine. Il convient, en outre, d’être particulièrement attentif au respect du droit à un jugement équitable.

Les informations connues de l’opinion quant à la nature du délit imputé à I. Timochenko, la cruauté et le caractère abusif de la mesure de détention préventive et du jugement rendu, les multiples entorses  aux normes d’une procédure judiciaire équitable pendant le déroulement du procès nous amènent à conclure à la motivation politique des poursuites pénales engagées, que l’on peut qualifier de règlement de comptes politique. Le jugement rendu public ne contient même pas une description complète du corps du délit imputé à I. Timochenko.

Memorial exprime sa protestation contre l’utilisation de l’appareil judiciaire à des fins politiques, exige l’annulation du jugement et la libération de Ioulia Timochenko.

La direction du mouvement international « Mémorial, le 17 octobre 2011.

10:55 Publié dans Appels et communiqués | Lien permanent