Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2014

Mémorial désigné comme agent de l'étranger par un tribunal Moscovite

Selon une dépêche de l'agence INTERFAX (voir ici) reprise par LENTA.RU le 23 mai 2014 (voir ici, et article reproduit ci-après), le tribunal du district Zamoskvoretsky de Moscou ordonne à MEMORIAL de s'enregistrer en tant qu'organisation "agent de l'Etranger" en le désignant comme une organisation qui s'occupe de politique en étant financée par des capitaux non-russes.

 

mem700.jpgСуд признал «Мемориал»

иностранным агентом

Замоскворецкий районный суд города Москвы признал законным требование столичной прокуратуры о регистрации правозащитного центра «Мемориал» в качестве иностранного агента. Об этом сообщает «Интерфакс». Таким образом, жалоба правозащитников на действия надзорного ведомства судом была оставлена без удовлетворения.

Рассмотрение жалобы правозащитников несколько раз откладывалось судом по ходатайству «Мемориала», руководство которого ожидало рассмотрения своих жалоб на закон об иностранных агентах в Конституционном суде и Европейском суде по правам человека.

В конце марта 2013 года московская прокуратура провела проверку в правозащитном центре «Мемориал», по итогам которой вынесла представление и обязала правозащитников устранить нарушения закона об НКО, то есть зарегистрироваться в реестре иностранного агента.

«Мы будем обжаловать решение Замоскворецкого суда», — заявил «Ленте.ру» председатель совета правозащитного центра Александр Черкасов. Более того, центр продолжит процесс в Страсбургском суде, куда подал жалобу в феврале прошлого года. «Регистрироваться в качестве агента мы не собираемся и закрываться пока тоже не собираемся», — сказал Черкасов.

Центр «Мемориал» входит в состав историко-просветительского и правозащитного общества «Мемориал», которое возглавляет Арсений Рогинский. В конце сентября он заявил, что ни одна из региональных организаций «Мемориала» не будет регистрироваться в качестве «иноагентов».

В 2012 году был принят закон, согласно которому финансируемые из-за рубежа политические некоммерческие организации обязаны регистрироваться в Минюсте в качестве «иностранных агентов». Пока в России это сделала лишь одна организация.

19:14 Publié dans Appels et communiqués | Lien permanent

18/11/2013

25 Novembre 2013, projection et débat en présence d'Arseni Roginski

Le cinéma du centre Pompidou à Paris, organise le 25 novembre prochain à 20 h une projection du film documentaire L'Ombre de Staline, qui sera suivie d'un débat en présence d'Arseni Roginski.

L’Ombre de Staline est un documentaire (90', 2013) de Thomas Johnson et Marie Brunet-Debaines, réalisé par Thomas Johnson.

Visuel film LOmbre de Staline.jpgSoixante ans après sa mort (5 mars 1953), Staline est redevenu l’une des trois personnalités historiques préférées des Russes. Ses fantômes continuent de vampiriser non seulement les peuples de l’ex-empire soviétique, mais aussi la politique russe. Le régime autoritaire actuel n’hésite pas à s’appuyer sur ses institutions opaques (ex-KGB) et d’instrumentaliser des thèmes staliniens tels que la Grande Russie et la diabolisation de l’Occident. Le pays n’a toujours pas reconnu la terreur soviétique comme crime d’état : des victimes qui se comptent en dizaines de millions, mais pas de coupable ! À la lumière des événements récents – Pussy Riots, Tchétchénie, manifestations de l’opposition – et en remontant soixante années de déstalinisation non aboutie, ce film propose de raconter le nouveau mythe de Staline et d’explorer les mécanismes qui l’alimentent. Surprenante « amnésie » des peuples qui en ont tant souffert. A travers le travail de l’ONG Mémorial et des luttes de la société civile émergente, apparaît comme enjeu du film, une réflexion sur la difficile déconstruction des spectres totalitaires.

La projection aura lieu au Centre Pompidou, Cinéma 1, Entrée Principale, à 20h précises.

Réservation indispensable : Invitation1@Ina.fr ou au 01 49 83 23 32

18:21 Publié dans Film, rencontre | Lien permanent | Tags : paris

29 Novembre 2013, rencontre avec Arseni Roginski à la Librairie du Globe

roginski slider.jpgLa librairie du Globe à Paris, organise le 29 novembre prochain à 19h30, une rencontre avec Arseni Roginski, président de Memorial.

Créée entre autres par le dissident Andreï Sakharov en 1988, Memorial a pour objectifs de promouvoir une société de droit fondée sur le respect des droits de l’homme, de prévenir le retour du totalitarisme, et de faire la vérité sur les exactions passées et leurs victimes. Les objectifs de Memorial, tels que définis par sa charte, sont :

  • « Promouvoir une société civile mature, et une démocratie fondée sur une société de droit, de façon à prévenir le retour du totalitarisme ».
  • « Aider à une prise de conscience publique, sur la base des valeurs de la démocratie et du droit, de manière à se débarrasser des schémas totalitaires, et d’implanter solidement les droits de l’homme dans la vie politique et publique ».
  • « Promouvoir la mise au jour de la vérité sur le passé, et perpétuer la mémoire des victimes de la répression politique exercée par les régimes totalitaires ». Ce dernier point est obtenu en particulier en conservant les « Livres à la mémoire des victimes des répressions politiques ».

Arseni Roginski est membre de Mémorial depuis 1988. En 1989 il devient membre du Directoire de l’association internationale Mémorial avant d'en devenir Président en 1996.

Il est l’auteur de très nombreuses recherches et publications consacrées à l’histoire des mouvements civils en Russie aux 19e et 20e siècles, ainsi qu'aux répressions staliniennes. Entre 1975 et 1981 il fut le rédacteur de la revue historique « Pamiat » (Mémoire) qui était consacrée à l’histoire des répressions politiques en URSS, et éditée en Samizdat. C’est ce qui lui valut d’effectuer entre 1981 et 1985 un séjour dans les camps soviétiques. Il a été réhabilité en 1992.

17:04 Publié dans rencontre | Lien permanent | Tags : paris